L'immobilier à Saint Nom La Breteche
30 juil

Pour acheter une maison en vente à Chavenay, optimisez votre taux d’endettement !

Calculez votre votre taux d’endettement avant un acaht immobilier

Vous envisagez d’acheter une maison à Chavenay ? Avant de démarrer les visites, il est important de savoir ce que vous pouvez acheter. Il faut donc déterminer avec votre banquier votre capacité d’emprunt et votre taux d’endettement. En effet, pas question qu’il s’emballe. Généralement, l’endettement considéré comme acceptable est de l’ordre de 33 % (soit 1/3 de vos revenus). Les banques utilisent cet indice pour évaluer votre capacité de remboursement (solvabilité). Il s’agit du pourcentage du total des charges de crédits (tous crédits confondus : consommation, révolving, immobilier) par rapport à vos revenus. Ce taux d’endettement de 33% peut être modulé à la hausse ou à la baisse, en fonction de l’étude de votre dossier de prêt.

Il existe plusieurs hypothèses selon les différentes situations. Dans le cas de revenus modestes, les banques pratiquent le calcul du « reste à vivre » qui permet de déterminer si le foyer peut subvenir à ses besoins après paiement du crédit. Le « reste à vivre » sera calculé en fonction du revenu résiduel par personne après paiement des charges et du prêt. Un taux d’endettement est acceptable lorsque la somme restant disponible par personne permet de supporter les dépenses quotidiennes.

Dans le cas de revenus variables, en fonction de votre ancienneté, l’établissement prêteur pourra faire une moyenne de vos salaires sur les 3 dernières années et y inclura les primes et commissions.
Vous avez un salaire élevé ? Les banques seront plus souples si vous arrivez à prouver que vos charges peuvent être au-dessus du seuil des 33%.

Si vous avez des revenus confortables, présentant un « reste à vivre » élevé, la banque pourra accepter un taux d’endettement à 35% ou plus. À l’inverse, certains emprunteurs avec des revenus plus faibles ou moins réguliers ne pourront pas obtenir de prêts au-delà de 30% d’endettement.

C.V. / Bazikpress © AlcelVision

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée