L'immobilier à Saint Nom La Breteche
27 oct

Qu’est-ce qui motive les Français à acheter une maison en vente à Crespières ?

101©-Patryssia-copy

Vous souhaitez vendre une maison à Crespières ? Parfait, aujourd’hui les Français sont très portés sur une acquisition immobilière. Encouragé par des taux qui sont encore bas, le marché n’a jamais été aussi dynamique. Cette année, l’immobilier connaît un volume de ventes record. Le nombre de transactions immobilières a explosé, juste avant l’été. Le volume a atteint les 900 000 ventes annuelles dans l’existant selon les derniers chiffres publiés par la Fédération nationale de l’Immobilier (FNAIM), en hausse de 9,9 % sur un an glissant. Si la maison que vous vendez à Crespières correspond au prix du marché, il n’y a pas de raison donc qu’il ne trouve pas preneur puisque cet automne les conditions sont encore excellentes !

Les professionnels en sont convaincus : tous les biens immobiliers se vendent, question de prix, mais aussi à condition de ne pas se tromper de public. En effet, tous les biens immobiliers ne sont pas destinés aux mêmes catégories de la population. Un récent sondage destiné à décrypter le rapport des Français au logement, leurs idéaux de vie immobilière, entre mobilité et désir d’investissement, au cours des trois grandes étapes de la vie, et réalisé par BVA pour l’un de nos confrères, démontre clairement que les couples, lorsqu’ils officialisent leur union, jettent majoritairement leur dévolu sur une maison plutôt que sur un appartement (56% contre 38%).

Le fait de se pacser ou de se marier décide souvent les couples à franchir le pas et à devenir propriétaires. Pour 23% des Français, l’union avec un conjoint est le 1er évènement de vie qui concrétise un changement de vie, de domicile et surtout l’achat du premier logement, suivie pour 17% de l’arrivée d’un enfant et 15% l’obtention d’un premier emploi.

Bon à retenir : 1 fois sur 2, l’achat de ce 1er logement a bénéficié du concours d’un professionnel de l’immobilier.

C.V. / Bazikpress © Patryssia

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée