L'immobilier à Saint Nom La Breteche
11 Déc

Les banques renforcent leurs conditions d’obtention d’un crédit pour une maison en vente à Feucherolles

Vous souhaitez acheter une maison à Feucherolles ? En cette fin d’année, on a assisté aux premières remontées de taux, de 0,05 à 0,15 %. Des hausses modérées qui souvent ne concernent que certaines durées (longues) ou profils (à faibles revenus) et sont même parfois accompagnées de baisses sur d’autres typologies d’emprunteurs, en fonction des profils ciblés par les banques en question. Mais quand même, elles existent … Il va falloir en tenir compte !

Une banque nationale a remonté ses taux de 0,10%, mais elle reste parmi celles qui proposent les taux les plus bas. Globalement en cette fin d’année, la tendance reste à la stabilité. Les taux moyens restent stables à 1,05 % sur 15 ans, 1,25 % sur 20 ans et 1,45 % sur 25 ans.

« En cette fin d’année, si les banques accordent toujours des taux record aux profils qu’elles souhaitent capter, comme elles ont dépassé leurs objectifs de production de crédits, certaines sont plus restrictives pour les profils considérés comme moins rentables pour elles à ce niveau de taux…, explique Jérôme Robin, directeur général de Vousfinancer. On observe ainsi les premières remontées de taux… Finalement, en cette fin d’année, les écarts de taux et d’accès au crédit se creusent selon les profils. Pour certains, nous avons des difficultés à obtenir un accord de financement par manque d’apport notamment, et pour d’autres nous parvenons à négocier encore des taux record grâce à un bon niveau d’épargne et de revenus.»

En cette fin d’année, près de 95 % des courtiers ont le sentiment que les banques ont durci leurs conditions d’octroi de crédit (contre 64 % en octobre 2018) : pour tous les profils d’emprunteurs (selon 75 % des courtiers, contre 38 % en 2018) ou uniquement sur certains profils (pour 19 % des courtiers). Pour la majorité des courtiers, les banques sont actuellement les plus strictes concernant l’apport (77 % des réponses, + 10 points par rapport à 2018) ou l’épargne résiduelle (disponible après opération) (58%) puis les revenus (52%), la qualité du bien acheté n’étant pas un critère majeur (6 % des réponses), sans changement par rapport à 2018.

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée