L'immobilier à Saint Nom La Breteche
26 Jan

Les banques ont durci leurs conditions d’octroi de crédit pour une maison en vente à Crespières !

Acheter une maison à Crespières est toujours une bonne idée ! Mais attention, il peut être plus difficile de devenir propriétaire en 2020 !

Le Haut conseil de stabilité financière (HCSF), dans le cadre de sa mission qui consiste à veiller à la stabilité du système financier français, a en effet recommandé aux banques une prudence accrue dans l’octroi de prêt avec deux impératifs majeurs : limiter le taux d’endettement à 33 % et la durée des crédits accordés à 25 ans.

« Nous travaillons au quotidien avec les banques et constatons, notamment en cette fin d’année, une prudence accrue de la part de nos partenaires avec des critères d’octroi plus restrictifs qu’en début d’année 2019. Ils sont très attentifs au niveau de revenus de l’emprunteur, la tenue de ses comptes, son taux d’endettement, son reste à vivre, l’apport injecté dans le projet, mais aussi l’épargne résiduelle ainsi que le bien financé, de façon à ce que le risque de défaut soit quasi nul », explique Jérôme Robin, directeur général de Vousfinancer.

Ainsi, 95 % des courtiers ont le sentiment que les banques ont durci leurs conditions d’octroi de crédit en fin d’année 2019 (contre 64 % en octobre 2018).

Des durées de prêts qui s’allongent, mais un amortissement du crédit plus rapide
Comme souligné par le HSCF, les durées de prêt ne cessent de se rallonger, mois après mois. Actuellement, selon Crédit Logement, près de 40 % des crédits sont accordés sur des durées de 25 ans et plus contre seulement 15 % il y a 5 ans.

« Allonger la durée des prêts est aujourd’hui moins risqué qu’auparavant, car à ce niveau de taux, l’amortissement du crédit est beaucoup plus rapide. Même sur 25 ans, les mensualités du crédit sont composées à 70 % de capital dès les premières années… Et on sait bien que la duration moyenne d’un crédit, c’est-à-dire la durée durant laquelle il est effectivement conservé avant d’être remboursé, est de 9 ans. L’allongement de la durée du prêt permet donc surtout de rembourser une mensualité moins élevée et donc d’avoir un endettement plus faible ! », s’explique Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer.

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée